Parmi, C'est qui ? 

parmiteam.gif

COMITÉ

Emmanuel Bloch (Co-Président), Anne-Sophie Cosandey (Secrétaire), Séverine Emery-Jacquier (Trésorière),

Elisabeth Longchamp Schneider, Laura Mellini, Ramon Pythoud (Co-président),

 Maude Queloz (Communication), Valérie Torrent Bloch.

 

COORDINATION

 Daniela Lopes Monteiro

Daniela Lopes Monteiro


QUELQUES MOTS SUR L'ASSOCIATION

L'association ParMi a pour but de favoriser l’accueil, l’intégration et l’autonomie des mineur-e-s et jeunes adultes migrant-e-s non accompagné-e-s présent-e-s dans le canton de Fribourg par le biais d’actions, comme par exemple le parrainage. 

A l’initiative de quelques familles du quartier d’Alt à Fribourg, des rencontres avec de jeunes migrant-e-s mineur-e-s non accompagné-e-s ont lieu depuis 2016 déjà autour de repas de midi. Organisés en collaboration avec ORS, ces repas sont un succès, un moment de partage au cours duquel des liens se tissent. L’envie de venir en aide aux jeunes migrant-e-s se fait vite sentir. De concert avec ORS et le SEJ, un projet pilote de parrainage est mis en place. Il se révèle positif, surtout dans la richesse humaine qu’offre une telle relation, de part et d’autre. 

Forts de cette expérience positive, ces mêmes familles décident de fonder une association pour encourager la population fribourgeoise à soutenir l’intégration sociale et professionnelle des migrant-e-s mineur-e-s ou jeunes adultes accueillis dans notre canton et disposer ainsi d’une plateforme d’échanges.

Qui sont les parrains et marraines potentiel-le-s ? Toute personne âgée de plus de 25 ans, résidant dans le canton de Fribourg et concernée par la question migratoire et soucieuse de l’intégration des jeunes migrant-e-s peut devenir marraine ou parrain. De leur côté, les jeunes migrant-e-s de moins de 25 ans accueilli-e-s dans notre canton peuvent s’annoncer s’ils/elles souhaitent se sentir épaulé-e-s par une personne de leur région d’accueil. 

ParMi envisage d’accompagner et de soutenir les parrains/ marraines selon leurs besoins et de leur offrir une formation sur l’interculturalité, les procédures d’asile en vigueur en Suisse et quelques aspects déontologiques. L’association se tient également à la disposition des jeunes pour les informer et vise à favoriser le partage des expériences.

Son souhait le plus cher ?

Que les jeunes migrant-e-s non-accompagné-e-s puissent vivre ParMi nous.

Cette initiative est soutenue par la Direction de la Santé et des Affaires sociales.

 

STATUTS 

Téléchargez ici.